Notre science

La cible : TRPV6

Soricimed a découvert que la cible de l'activité anticancéreuse de la soricidine était le canal calcique TRPV6 (récepteur transitoire de la famille vanilloïde, numéro 6). La plupart des cancers avec tumeurs solides produisent de grandes quantités de ce canal, et l'accumulation de calcium dans la cellule entraîne la croissance des cellules, leur prolifération et la formation de métastases. Le canal TRPV6 inhibe donc la séquence d'autodestruction (apoptose) présente dans toutes les cellules saines. L'inhibition du TRPV6 normalise le calcium intracellulaire, réduisant l'activité des gènes associés à la croissance des cellules cancéreuses, à leur prolifération et aux métastases. Le TRPV6 représente donc une cible essentielle pour le développement de traitements contre le cancer.

TRPV6 – Une nouvelle cible pour les nouvelles thérapies contre le cancer

Le TRPV6 est l'un des quelque 33 canaux ioniques de la grande famille des canaux TRP. Le TRPV6 est sélectif pour les ions calcium et constitutivement actif. La principale fonction du TRPV6 est l'absorption du calcium dans le corps à travers l'intestin. Le TRPV6 est maintenant reconnu comme étant un oncocanal, et son gène est classé comme oncogène ou proto-oncogène.

TRPV6 Channel Side

Canal TRPV6 (vue latérale)

TRPV6 Channel Top

Canal TRPV6 (vue supérieure)

Les tumeurs TRPV6-positives sont associées à un mauvais pronostic

La surexpression du TRPV6 a été signalée dans de nombreux cancers humains. De grandes quantités d'ARNm du TRPV6 ont été trouvées dans les lignées cellulaires du cancer colorectal (SW480) et de la leucémie myéloïde chronique (K-562). Une régulation positive d'ARNm du TRPV6 a été signalée dans le cancer de la prostate et dans les lignées cellulaires LNCaP et PC3 du cancer de la prostate. Une forte expression du TRPV6 dans le cancer du sein est liée à des paramètres pathologiques. Plus frappant encore, il existe une corrélation positive du signal ARNm TRPV6 avec le score de Gleeson des tumeurs de la prostate. Des études immunohistochimiques montrent des quantités considérablement élevées de TRPV6 dans les carcinomes du sein, du colon, de l'ovaire, de la prostate et de la thyroïde. Une forte expression du TRPV6 dans le cancer du sein est liée à des paramètres pathologiques et à un mauvais pronostic. Des quantités élevées de TRPV6 ont également été signalées dans les cancers du sein hormono-indépendants, avec un mauvais pronostic. Les cinq cancers de l'ovaire présentent des niveaux élevés d'ARNm du TRPV6 et de protéines.

Normal Ovary

Ovaire normal

Cancerous Ovary

Ovaire cancéreux

Saotome, K., Singh, A., K. Yelshanskaya, M. V. et Sobolevsky, A. I., Crystal structure of the epithelial calcium channel TRPV6 (structure en cristal du canal calcique épithélial TRPV6), Nature, 534 (7608), 506-511, 2016.

La surexpression du TRPV6 entraîne une élévation soutenue du calcium dans les cellules cancéreuses. Le niveau élevé de calcium active un nexus du facteur nucléaire des lymphocytes T activés (NFAT) dépendant du calcium/calmoduline/calcinéurine, avec une activation consécutive des gènes favorisant la prolifération des cellules et la formation de métastases ainsi qu'une inhibition de l'apoptose (mort cellulaire programmée). L'inhibition de la fonction du TRPV6 normalise les niveaux de calcium dans la cellule et met un frein à cet important mécanisme procancéreux. Pour plus d'informations sur le rôle du TRPV6 dans les cancers avec tumeurs solides et sur son mécanisme d'action, lisez notre document intitulé « TRPV6 et cancer ».

Soricimed est la première entreprise à développer un inhibiteur spécifique du TRPV6 et à le faire progresser au stade de développement clinique comme traitement potentiel des cancers avec tumeurs solides. Pour plus d'informations sur notre programme de développement clinique, veuillez consulter la partie « SOR-C13 – Nouveau peptide en phase de développement pour le traitement des cancers avec tumeurs solides ». Nous utilisons également notre connaissance des composés ciblant le canal TRPV6 pour acheminer directement vers les tumeurs des agents anticancéreux très puissants. Pour en savoir plus sur ce programme, voir le programme de conjugué peptide-médicament.

Powered by Innovasium